< Tous les articles

Protéger son site e-commerce 

comment protéger sont site internet

Conseils

Cybersécurité

Site e-commerce

L’e-commerce est un secteur en pleine expansion. Ce sont plus de 1,8 milliard de transactions qui ont été enregistrées sur les 200 0000 sites e-commerce actifs en France, en 2021. La croissance devrait se poursuivre, avec une hausse de 5,24 % prévue par an en moyenne de 2021 à 2025. Il est donc impossible d’ignorer la place majeure qu’occupent les sites marchands pour une entreprise. Si l’importance de l’e-commerce dans le tissu économique actuel n’est plus à démontrer, il est alors crucial d’étudier les menaces qui pourraient entraver le bon fonctionnement du site et quels sont les outils destinés à la protection de votre site web.

Comment protéger votre site internet ?

1. Comment sécuriser votre site avec HTTPS

Une sécurité optimale d’un site internet comprend la sécurité du site web et la sécurité des utilisateurs qui peuvent naviguer sur le site sans craindre de problèmes de navigation. L’une des meilleures façons d’assurer cette sécurité est de passer les sites Web au protocole HTTPS (Hyper Text Transfer Protocol Secure), dont les informations seront transmises via SSL/TLS, deux protocoles de cryptage des données. De cette manière, vous assurez une expérience utilisateur plus sûre, ce qui vous permet de protéger les données de vos clients, comme leurs mots de passe ou leurs e-mails, entre autres.

2. Les mises à jour : un outil nécessaire

Concevoir votre propre site marchand sur un système de gestion de contenu (CMS) vous permet de répondre rapidement à l’évolution de l’e-commerce et du web. Cette technologie vous permet d’effectuer de nombreuses tâches directement à partir d’un point central, sans même devoir demander une assistance technique. Cette fonctionnalité est particulièrement pratique si vous n’avez pas de formation en informatique, et ne vous empêche pas de rester à jour en termes de sécurité informatique. Les mises à jour sont nécessaires, mais elles ne suffisent pas à garantir une forte sécurité de votre site. Les plugins, disponibles en open-source, peuvent être des portes d’entrée pour les pirates informatiques qui connaissent leurs failles.  

3. Le choix de votre hébergeur

La sécurité de votre site internet passe aussi par le choix stratégique de votre hébergeur. Pour éviter tout type d’attaques, le mieux est de prendre un hébergement en France ou dans un pays voisin européen, toujours en lien avec des lois plus strictes appliquées pour les données personnelles. En procédant ainsi, vous minimisez le risque de fuite de données. 

4. Un paiement sécurisé 

Le site e-commerce est par définition un site web qui invite à l’achat en ligne. L’utilisation de la carte bancaire comme moyen de paiement est inévitable. Pour une expérience d’achat optimale, vous pouvez être amené à proposer à vos visiteurs d’enregistrer ses coordonnées bancaires. Cette démarche n’est pas recommandée dans le sens où elle peut être l’objet d’une fuite de données. L’alternative est de se tourner vers une passerelle de paiement qui gère les transactions financières. En étant accréditée PCI-DSS (Payment Card Industry Data Security Standard), la passerelle de paiement assure une protection drastique des données financières de votre site. Si votre budget est serré, Paypal peut aussi être une solution. Cette plateforme assure un paiement sécurisé et connu du plus grand nombre.    

5. Un outil préventif : le logiciel anti-fraude 

Vous pouvez être amené à rembourser la somme d’une fraude dûe à une fuite de données bancaires de l’un de vos clients. Pour optimiser votre site et éviter des ventes à perte, faites appel à un logiciel anti-fraude. Il évalue le taux de risque d’une transaction en se basant sur les adresses IP (Internet Protocol) d’où provient la vente. Par ce biais, il étudie les facteurs tels que les proxies et permet d’analyser le degré de risque de fraude d’une transaction.   

6. L’analyse de votre site : le scanner de vulnérabilité 

La mise en place d’un pare-feu peut également garantir une protection de votre site contre des attaques et notamment celles de Cross-site Scripting. Pour savoir si votre site marchand comporte des failles, le scanner de vulnérabilité  vous livre un rapport détaillé sur sa protection. Il procède à un criblage de votre site web et vous fournit ainsi toute l’analyse des faiblesses à résoudre.   

7. Les indisponibilités et le monitoring 

L’indisponibilité ou “downtime” est le fait que votre site marchand peut présenter des failles telles que le fait que le client ne puisse pas ajouter d’article à son panier, ou ne parvient pas à procéder au paiement ou encore que les pages de votre site ne chargent pas correctement. Ces pertes de temps pour vos visiteurs peuvent les tourner vers la concurrence et atteindre ainsi votre notoriété et votre image de marque. Les indisponibilités sont causées par plusieurs facteurs, tels que des erreurs de code, des pannes d’équipement ou une attaque malveillante. Quelle qu’en soit la cause, elles entraînent toutes de sérieux désagréments. Le moyen de contrer ces arrêts, est de surveiller le temps de disponibilité (monitoring uptime). Par l’utilisation de points de contrôle, ce type de surveillance permet de vous alerter sur le délai du temps de réponse de votre site web ou sur la présence d’une erreur.  

Malheureusement, le risque zéro n’existe pas et tous les sites sont exposés à la cybercriminalité. Cependant, vos clients gagneront en confiance si vous avez mis en place des outils qui permettent la détection et la résolution d’une quelconque cyberattaque.  

Ces articles peuvent vous intéresser
Tous les articles